ABONNEZ-VOUS    I   CONNECTEZ-VOUS  I   RECEVEZ LA NEWSLETTER  I   AIDE

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Livre Mis en ligne le 23/05/12 I Rédaction par Annie Batlle
E-mail

petite_poucetteLa « Petite Poucette », héroïne du dernier ouvrage de Michel Serres, symbolise  la génération des 18/30 ans qui font voltiger leurs pouces sur leurs mobiles pour échanger des textos.  D’autres la nomment génération Y. C’est moins poétique. Nés avec le numérique ces jeunes sont des mutants qui annoncent et accompagneront une nouvelle ère. Que le philosophe dessine.

La suite de cet article est accessible sur abonnement.
Vos abonnements permettent aux nouvelles news d'exister.

E-mail
 

Commentaires (Abonné-e : connectez-vous pour commenter)   

 
#9 RE: "Petite Poucette" changera le mondeNeko 14-11-2012 14:57
Je pense que Michel Serres est au courant de ce problème et c'est en cela qu'il affirme qu'il faut changer l'éducation. Il n'est plus question d'apprendre des connaissances et de les recracher bêtement mais de développer des savoirs faire, accroitre sa capacité de réflexion et de jugement. On sait très bien qu'à l'heure actuelle l'utilisation du copié collé et des sources douteuses posent des problèmes. Il serait plus pertinent de former nos jeunes à utiliser au mieux l'internet plutôt que de les punir lorsqu'ils en font mauvais usage.
Signaler à l’administrateur
 
 
#8 confondrebofbof 24-09-2012 19:54
On confond connaissance, information, médiatisation.. . Si on manque de vocabulaire -- l'article indique une chute de 50 à 35000 mots : -, qu'on lit les articles souvent débiles sur internet, qu'on zappe... on n'acquière ni connaissance, ni culture... Quant à la conclusionde Serres : non, ... c'est au jeune de se mettre à lire DES LIVRES, de cesser de s'habiller avec ses jeans qui trainent la poussière et de VOULOIR tout comme un gamin mal élevés... On a surtout une génération de gosses mal élevés par des parents indignes...
Signaler à l’administrateur
 
 
#7 RE: "Petite Poucette" changera le mondemontetino 06-07-2012 07:16
Michel Serres valorise l'idée que le savoir du monde se trouve sur internet, et qu'il est accessible. Mais tout discours et tout savoir n'est accessible qu'à condition d'avoir un certain niveau de connaissance et l'esprit critique. C'est cela que devrait travailler l'école, et si elle n'y arrive pas c'est entre autre à cause d'une demande sociétale, qui valorise le savoir peu constructif de la pensée (nous ne sommes pas loin de l'idée qu'il faudrait que les élèves connaissent la liste des préfectures) et l'attente d'une formation débouchant automatiquement sur un emploi. Or l'école n'a pas pour but de former des adultes employables, mais des adultes capables du meilleur.
Il ne faudrait pas penser que d'utiliser les médias soient la seule manière d'apprendre aux enfants à les maîtriser : c'est toujours la même pensée humaine, structurée, artistique et critiquable qui est à l'oeuvre sur internet. Faire de la philo en débat oral (et oui, on revient à l'oral primitif) est un dispositif très pertinent pour que les "poucettes" soient apprennent à trouver, sélectionner et traiter l'information d'internet. La manipulation, les élèves n'ont pas besoin des profs pour l'apprendre.
Signaler à l’administrateur
 
 
#6 Critique de Michel SerresRaphaëlle 03-06-2012 20:54
... au sein d'un article plus vaste dans Télérama, qui n'est pas inintéressante :

Cet optimisme pédagogique suscite inévitablement quelques sarcasmes. « On voit que Michel Serres n'enseigne pas dans nos classes, dit une enseignante du collectif Sauver les lettres. Ce qu'on trouve sur Internet, ce sont des informations, pas des connaissances. Sans le savoir de base, les élèves n'ont plus d'ordre de grandeur : il leur suffit de tomber sur une coquille de Wikipédia pour placer sans ciller Napoléon après la Première Guerre mondiale. » « Seuls les meilleurs élèves savent se servir d'Internet, confirme Agnès Joste, professeure de latin-grec au lycée Claude-Monet (Le Havre). Les autres sont submergés et incapables de faire le tri. Cette impuissance les désespère. Il n'y a pas de savoir-faire sans savoir. C'est la mémoire qui fonde la qualité du jugement. »

telerama.fr/.../...

Bien cordialement,
R
Signaler à l’administrateur
 
 
#5 Belin, Mr Serres, le numérique, les paradoxes sont nombreuxtuxy 30-05-2012 17:01
Belin commence ses lettres par Mr. C'est scandaleux de vivre et subir encore cette négation de la moitié de la planète. J'ai dû me battre contre l'ambassade France pour avoir moi aussi une lettre qui écrive avec justesse "monsieur a rejoint madame" et non pas "madame a rejoint monsieur".

J'admire Mr Serres mais, presque heureusement je ne suis pas d'accord avec toute cette admiration qu'il a de cette génération désignée sous le nom de Y. J'ai la chance d'avoir connu l'informatique ouverte et plutôt assister avec le mépris d'une génération consumériste, adepte d'Apple qui machent de la re ecriture de l'histoire, sur leur tablette handicapante et génératrice d'achats supplémentaire. .. alors qu'un bon pc portable genre ebook à 300 euros suffit amplement. La frime aura toujours de bon jour devant elle. Et Mr Serres semble tomber dans ce panneau. Hommes ou femmes n'ont pas les outils pour les utiliser mais pour frimer.
Et la génération dites Y zappe tout, jette, consomme, libérale et individualiste, tout ce qui a plus d'une 1H c'est vieux. Impossible de travailler avec cette génération qui considère les archives dans le menu des sites web comme dynamiques, pour eux, le passé va à la poubelle.

quant au format exclusif ebook, là aussi il faut se réveiller et se battre contre ces formats fermés, privateurs et exclusifs qui va recreer des privilèges artificiellemen t. Un livre doit être ouvert et accessible!
les pirates ne sont donc pas là où la presse s'entête à nous les montrer mais bien:
- re accéder aux savoirs plutôt que de réciter aveuglément
- vérifier ses sources
- maitriser son information personnelle et ce que l'on dit sur les autres
- l'enrichir, la construire
Signaler à l’administrateur
 
 
#4 ironie du sortmamirus 27-05-2012 17:52
"Petite poucette" est distribué par BELIN qui se caractérise par un machisme " incroyable : Belin envoie des courriers commençant par "Messeurs" et ce SYSTEMATIQUEMEN T.

Michel Serres ne le sait pas ou fait-il semblant ?
Signaler à l’administrateur
 
 
#3 bel articleedilir 27-05-2012 17:45
bravo !
Signaler à l’administrateur
 
 
#2 le combleuriane 25-05-2012 13:31
J'ai hâte de lire ce livre mais il n'existe pas encore en ebook, c'est un comble pour un livre qui parle du numérique...
Signaler à l’administrateur
 
 
#1 poucetteBerenice 24-05-2012 00:36
un homme qui ne hait pas les femmes, c'est si rare...
Signaler à l’administrateur
 

LA SELECTION

Unes4 138x180

DOSSIER

Stéréotypes dans les médias, à l'école, dans les jouets, le sport...

En savoir +

SEXISME ORDINAIRE

Créée en 2011, la page Facebook britannique affichant des photos de « femmes qui mangent dans...
Le député Philippe Vitel évoque la "justice du plumart" à propos de Ségolène Royal. Il fait partie...

DANS L'ACTUALITE

Des anti-austérité et un conseiller du Président de la République amateur de chaussures de luxe...
Le Premier Ministre met l'économie au pas, Servier est mort et les femmes ont le droit de vote depuis...
Ils veulent supprimer le smic (de façon transitoire ou non), elles veulent travailler sans être agressées....
Ukraine, choc de simplification... à la guerre comme en économie, les hommes décident.

Les nouvelles brèves

L'ancienne spécialiste des risques de marché chez BNP Paribas, députée PS depuis 2012, devient la...
La victime avait, dans un premier temps, été accusée d'atteinte à la pudeur.
Si les listes pour les élections municipales sont paritaires dans toutes les villes de plus de 1000...

Débat du moment

Qu'est-ce que la richesse ?

Et si on changeait d'indicateurs pour orienter autrement les politiques publiques ?

Réagir !

Plus de Nouvelles News